Le cheval noir

cheval_et_eglise_001

Lors de la construction de la cinquième église de 1882 à 1887, on put compter sur un cheval noir d’une vigueur exceptionnelle. Ce cheval apparut sans que personne ne sache d’où il venait et on s’en servit pour transporter la pierre de l’église d’en bas jusque sur la côte où l’on érigeait la nouvelle construction. Or, c’était le diable lui-même à qui on ne devait jamais enlever sa bride. Malheureusement, quelqu’un passa outre la recommandation et le cheval disparut aussitôt, les travaux n’étant pas encore terminés. D’ailleurs une pierre manque toujours à l’église au sommet d’un des murs. La construction de la « cinquième » église devait effacer les querelles concernant le choix du site de l’Église. Avec la nouvelle construction, le chemin d’en haut l’emporta sur celui d’en bas à cause de la présence de la nouvelle route et l’implantation du chemin de fer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s