Le gobelet d’argent

gobelet

En 1769, alors que le Père Ambroise Rouillard s’apprête à partir de Rimouski, le seigneur Riou lui fait accepter un gobelet d’argent en disant: « Si vous le perdez, le Bon Dieu me le rendra ». Le Père Rouillard allait connaître la mort au cours de ce voyage, son canot ayant chaviré durant une tempête. Mais avant que la nouvelle ne soit connue à Trois-Pistoles, la femme du seigneur s’était écriée: « Le Père Ambroise est mort! » En allant dans la chambre de compagnie, elle avait trouvé sur la table le gobelet d’argent qui y était revenu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s