Les tenants du chemin d’en bas

église.1

 

Un partisan du vieux chemin près du fleuve aurait juré un jour: « Je veux que le diable m’emporte si je viens à passer par le chemin d’en haut! »

 

Le chemin d’en bas ayant été abandonné, il y passa et le diable se présenta pour le réclamer. Il ne dut son salut qu’au curé qui lui enjoignit de tenir dans ses bras son plus jeune enfant quand bien même il prendrait la forme de bêtes féroces ou hideuses.

 

Ce qu’il fit de sorte que le diable n’eut plus qu’à s’enfuir, disparaissant dans la fontaine de la cour.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s