La barque dans la grotte

Imaginez que vous êtes en train de vous promener dans un couloir. C’est un lieu où il y a peu de lumière et beaucoup de sons. Comme si vous étiez dans un voyage au centre de la terre ***

Vous vous sentez en sécurité et vous sentez que c’est votre place***

Et vous marchez en entendant des bruits d’eau qui coule, des bruits goutte à goutte ***

Vous arrivez sur un espace tout à fait particulier, comme une immense salle intérieure. ***

C’est un lieu pour s’installer. Et alors que vous distinguez plus nettement cet espace, vous découvrez un lac. Un lac d’une eau très pure, très bienveillante. **

Sur le bord du lac, au centre de la terre, il y a une petite plage. Et sur cette plage, une barque****

Descendez vers cette plage et installez-vous confortablement dans la barque****

La barque est attachée par une longue corde qui vous permet, pendant tout le temps que vous souhaitez, de vous promener sur ce lac.*****

De temps en temps, la barque touche les parois de cette grande salle et vous pouvez sentir ce que cela produit dans tout vote corps et particulièrement votre dos, depuis la base de votre coccyx jusqu’au sommet de votre crâne, vous sentez un contact tout à fait particulier.****

Vous êtes en sécurité, la barque est attachée. Vous pouvez ainsi explorer les limites et la frontière de cette salle.***

Laissez-vous sentir toutes les sensations liées au phénomène d’être un objet flottant.**

Laissez remonter toutes les images, les impressions, les sensations qu’éprouve cette expérience.***

La vie dans cette barque est tout à fait sûre. Et en même temps, vous sentez bien qu’il faudra qu’elle cesse.***

Vous découvrez alors qu’à l’extrémité de ce lac, il y a un passage***

Un passage vers lequel vous êtes attiré**

Laissez-vous porter et attirer vers ce passage. Vous flottez, vous êtes tout à fait en sécurité. si ce passage est là, c’est qu’il a sa raison d’être. Vous prenez conscience que la corde qui tenait la barque au rivage est probablement beaucoup plus longue que prévu. Et que vous pouvez vous engagez dans ce passage, dans ce canal, où il y a juste la place pour que vous passiez***

Vous ne savez plus très bien si vous êtes la barque ou si la barque fait partie de vous-même***

Mais vous êtes dans ce passage et votre corps effleure la paroi sur toute la surface de ce passage, il est juste à votre taille**

Vous avez vous-même à participer en modifiant les positions du corps pour trouver la position la plus confortable dans ce passage**

Les sons, les bruits augmentent et vous êtes pétri, massé, comprimé de toutes parts. Vous traversez ce passage**

Une sensation très stimulante***

Vous prenez conscience que tout s’anime. Le passage lui-même est animé, la terre elle-même est animée. Toute la grotte qui est en amont est animée. Et vous commencez à entrevoir qu’au bout de ce passage, il y a une sortie, ***

Laissez-vous prendre le temps de ressentir et de vivre dans votre corps cette expérience. Vous sentez maintenant qu’il y a une partie de votre corps qui n’est plus dans le passage, qui est à l’air libre. Faites la différence entre celle qui est encore à l’intérieur de la grotte et celle qui est en contact avec l’air libre****

Laissez-vous sentir, revivre et imaginer toutes les sensations et toutes les décisions qui font partie de cet instant***

S’il y a des décisions qui ne vous conviennent pas, maintenant, dans l’état de relaxation et de concentration dans lequel vous vous trouvez, vous pouvez prendre de nouvelles décisions concernant ce même instant et concernant la vie qui se trouve devant vous***

Vous êtes maintenant dans votre paysage idéal, laissez-vous sentir toutes les sensations de ce paysage***

La lumière**

Les couleurs**

Les sons**

Les parfums**

Les sensations physiques**

Prenez conscience que le monde serait différent si vous n’étiez pas là.**

Prenez quelques instants pour vous donner à vous-même vos propres messages positifs. A votre rythme, quand vous le voudrez, vous pourrez revenir à la tonicité. Quand vous ouvrirez les yeux votre esprit sera clair, reposé, détendu, heureux de vivre, prêt à faire face à toutes les tâches qu’il vous reste à accomplir aujourd’hui. Quand vous serez prêt, étirez-vous et ouvrez les yeux.

P.S. les  » ****  » vous indiquent des moments des respirations profondes.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s