Le coucher de soleil

(Faciliter la prise de contact avec les différentes étapes du deuil. Les * donnent le rythme de l’exercice, chaque * correspondant à un cycle complet inspiration/ expiration.)

Promenez-vous le long du rivage. Vous entendez le va-et-vient régulier de la mer. **** Vous sentez cette odeur bien particulière qui flotte le long des rivages. *** Peut-être que sur vos lèvres vous retrouvez le goût du sel. Vous sentez la fermeté du sol sous vos pas, qui se modifie alors que vous avancez. ** Vous voyez les couleurs d’un jour finissant. C’était une très belle journée. ** Elle se termine.** Même si vous tentiez de la retenir, le soleil se couche quand même.** A l’intérieur de vous-même, il y a une voix qui dit: Il y aura une autre journée demain. Ce sera exactement la même.* Mais vous savez que ce n’est pas vrai. Ce jour est bel et bien fini. *** Cela ne sert à rien de tenter de vous tromper, si ce n’est que cela vous empêche d’accepter que le jour est fini, qu’il ne sera plus jamais le même. Il y aura peut-être d’autres jours, d’autres soleils, mais ce jours-là est fini. * Prenez le temps de vous laisser sentir toutes les émotions qui sont liées à cette vérité. Et si pour une raison ou pour une autre cette vérité n’était pas supportable pour vous, vous pouvez décider de ne pas y faire face aujourd’hui. ***Trouvez un coin tranquille et sécuritaire, sur ce rivage pour regarder les derniers rayons du soleil illuminer la mer. *** Vous ressentez de la colère.** Vous vous adressez au soleil: Pourquoi te couches-tu? **C’est injuste. ** Tu le fais peut-être exprès. *** Tu n’as peut-être pas compris que j’étais heureux de recevoir tes rayons. *** Pourquoi tu me fais ça à moi ? **Je ne t’ai rien fait, moi. **Laissez-vous sentir cette colère. Et alors que le soleil s’enfonce davantage à l’horizon, vous voyez passer un bateau qui s’éloigne droit devant vous et dans votre coeur, s’installe la tristesse qui dit combien vous avez aimé ** Combien vous avez été attaché. *** Et combien est dur le moment de la séparation. *** Le bateau n’est plus qu’un petit point à l’horizon. Bientôt il ne sera plus du tout visible. Peut-être que vous avez peur. ** Peut-être que vous avez peur de vous retrouver tout seul, abandonné de tous et que la mouette qui passe, en poussant des cris déchirants, exprime bien ce désespoir et cette peur de vous retrouver isolé ***** Le bateau n’est plus visible à l’horizon. Le soleil est presque couché *** Des idées folles font renaître l’espoir, et des idées de tractation, de marchandage, de tout ce que vous auriez pu faire de différent pour que tout ça ne s’arrête pas. * C’est bien d’y croire quelques instants, même si vous savez que ce n’est qu’une illusion. La séparation ne se marchande pas. *** Au fond de votre coeur vous savez que si le bateau n’est plus visible à l’horizon, ça ne veut pas dire que vous ne pouvez plus le voir. Il en est de même pour le soleil qui s’est couché, vous ne pouvez plus le voir. Pour cette journée, il a définitivement disparu. Même si vous le voyez une autre fois, ça ne sera plus pareil. ****Le moment est venu pour vous de profiter de cet instant d’obscurité, de vous laisser aller à un sommeil juste. *Alors que vous sentez le sommeil qui approche, laissez-vous ressentir (si c’est possible pour vous) que cette journée a été bien accomplie: quoi que vous ayez fait, vous avez probablement fait de votre mieux. Et que le fait que le soleil se couche, est une bonne chose. ****** Finalement, ce qui vient est bien. ***Alors que vous vivez cette sensation tout à fait douce, d’être dans le cours des choses et dans l’acceptation, laissez-vous imaginer ce que sera demain. *** Comment allez-vous vous investir après cette journée bien remplie à laquelle vous venez de dire adieu. **** Qu’allez-vous faire de différent pour tenir compte de cet acquis? Créez de nouveaux liens ? ****Vivre l’instant présent avec encore plus d’intensité? ****** Juste avant de vous endormir pour toute la nuit, laissez-vous recevoir dans votre regard, dans votre coeur, dans vos mains, le cadeau de ce jour accompli. ****** Cadeau que vous vous faites à vous-même pour avoir cheminé seconde après seconde, jour après jour, tout au cours de votre vie. Quand vous déciderez de revenir à la tonicité tout à l’heure, votre esprit sera clair, reposé, détendu. Vous vous souviendrez des éléments importants que vous avez découverts et que vous avez vécus dans cet exercice et vous pourrez les utiliser dans la construction de votre vie.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s